Du 24 Novembre au 26 Novembre 2022

BOUDOIR / STEVEN COHEN
Théâtre


  • Centre Pompidou
Partagez :   | | | | |
BOUDOIR / STEVEN COHEN

Célèbre pour ses actions dans l’espace public, Steven Cohen nous invite pour sa nouvelle création dans l’espace intime de son boudoir. À la réputation légère voire méprisée, Sade en a fait le lieu d’une liberté retrouvée et revendiquée par le rapprochement entre sexualité et philosophie, intimité et critique sociale des dogmes et des pouvoirs contraignants. Le Boudoir de l’artiste sud-africain, salon à l’élégance surannée, rassemblant des œuvres-objets et meubles divers telle une chambre de souvenirs individuels et collectifs, est un spectacle-installation qui réunit son travail tant de chorégraphe-performer, comme de plasticien. À cette intimité, Steven Cohen opposera une série de ses films réalisés en extérieur dans des lieux symboliques et mémoriels : doubles inversés du boudoir où les affaires publiques s’insèrent dans un espace privé, ces actions sont basées au contraire sur l’exposition du privé ou de l’intime dans l’espace public. Dans les deux cas, formes et actions – qui ont le corps métamorphosé de Steven Cohen comme centre – révèlent comme se tressent ensemble conflits intérieurs, représentations, oppressions et loi.

 

Avec le Festival d’Automne à Paris

 

Steven Cohen – Biographie

Né en 1962 en Afrique du Sud, Steven Cohen vit aujourd’hui à Lille. Performeur, chorégraphe et plasticien, il a orchestré des interventions dans des lieux publics, dans des galeries d’art ou des théâtres. Son travail met en lumière ce qui est en marge de la société, à commencer par sa propre identité d’homme blanc, gay, juif et sud-africain. Loin d’être narcissiques, ses mises en scène de son corps, nourries de sa propre histoire, constituent le support d’une exploration des failles et des grâces

de l’humanité. Ses maquillages ultrasophistiqués, soignés, sont aussi élégants que surprenants. Ses costumes excentriques, brillants et féériques à la fois, empruntent aux univers du luxe et de l’élégance, à des souvenirs de rituels archaïques,
à une mémoire bourgeoise ou coloniale comme aux inspirations queer. Ils dévoilent plus qu’ils ne cachent et contraignent le corps et le mouvement, comme pour marquer à la fois le poids du monde et les entraves des pouvoirs sur les corps, mais ils sont avant tout des montages ou des collages à même le corps, le transformant en chimères ou en êtres hybrides à l’identité incertaine, multiple et fluide. Steven Cohen se travestit ainsi, ou plutôt se métamorphose, en une créature aussi inquiétante que colorée. Il a exposé et performé dans le monde entier. Le musée de Johannesburg prépare actuellement une exposition rétrospective de l’ensemble de son œuvre.

 

DURÉE 1h
CONCEPTION ET PERFORMANCE Steven Cohen
LUMIÈRES Yvan Labasse
REGARD EXTÉRIEUR Samuel Mateu
PRODUCTION Théâtre Vidy-Lausanne ; Compagnie Steven Cohen
AVEC les équipes de production, technique, communication et administration du Théâtre Vidy-Lausanne
AVEC LE SOUTIEN DE la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings
COPRODUCTION BIT Teatergarasjen (Bergen) ; Mousonturm (Frankfurt) ; Théâtre National de Bretagne (Rennes) ; TAP – Théâtre et Auditorium de Poitiers ; – Festival d’Automne à Paris ; Les Spectacles vivants – Centre Pompidou (Paris) ; Les Halles de Schaerbeek (Bruxelles).
CORÉALISATION Les Spectacles vivants – Centre Pompidou (Paris) ; Festival d’Automne à Paris
AVEC LE SOUTIEN du Collectif FAIR-E / CCN de Rennes et de Bretagne

 

Tournée : 

13 — 15 DÉC 2022, TNB Rennes, France
20 — 22 JANV 2023, Halles Schaerbeek, Bruxelles 1er — 3 MARS 2023, Bonlieu Annecy, France
3 — 4 AVRIL 2023, TAP Poitiers, France