Du 7 Décembre au 11 Décembre 2022

Bronx Gothic / Okwui Okpokwasili
Danse & Cirque


  • La Commune d'Aubervilliers
Partagez :   | | | | |
Bronx Gothic / Okwui Okpokwasili

Comment une jeune fille noire, et socialisée dans le Bronx, peut-elle s’éveiller à la sexualité dans un monde où la blancheur demeure privilégiée ? Bronx Gothic est tour à tour brutal, poétique, incantatoire et comique. Il part de la dureté et de l’innocence de deux amies qui échangent par l’intermédiaire de paroles crues. Mais sur la scène du théâtre, c’est la parole d’une femme adulte qui prend en charge le récit et les troubles des adolescentes. Son corps réverbère l’amour, l’étrangeté et parfois aussi la terreur qui traversent la découverte de la sexualité. Après avoir porté durant plus de quatre années ce rôle, Okwui Okpokwasili passe le flambeau à la chorégraphe et interprète Wanjiru Kamuyu. Et il se trouve que ce processus de transmission remet en jeu au cœur de la performance tout l’enjeu de la pièce : faire en sorte que « l’histoire » s’échappe des corps, qu’elle nous dise l’inclusion, l’exclusion, mais aussi la douleur, la force de ces jeunes filles noires.

 

Durée 1h15

En anglais sur-titré en français

Avec le Festival d’Automne à Paris

 

Okwui Okpokwasili – Biographie

À la croisée du théâtre, de l’écriture et de la danse, les œuvres d’Okwui Okpokwasili dévoilent, dans et entre les corps, la dynamique intérieure de l’espace psychique. Née en 1972, de parents nigérians ayant fui la guerre civile, elle a grandi dans le quartier du Bronx à New York, fréquenté l’université de Yale, avant de devenir une figure incontournable de la danse expérimentale new-yorkaise. Forte de son expérience de femme afro, elle développe en partenariat avec son proche collaborateur, Peter Born, une série de projets interdisciplinaires qui portent souvent l’empreinte de la violence héritée de la colonisation. Et qui sondent également l’inventivité des résistances propre à la diaspora africaine, à l’image de When I return who will receive me, Poor People’s TV Room ou encore Sitting On A Man’s Head, inspiré des pratiques de protestation précoloniale des femmes du Nigéria. Interprète auprès de créateurs de théâtre et chorégraphes parmi les plus innovants, elle a reçu plusieurs prix Bessie pour ses performances, y compris celles écrites et mises en scène par elle-même.

 

Création Okwui Okpokwasili

Avec Wanjiru Kamuyu

Mise en scène, conception scénique, conception lumière Peter Born

Chansons originales Okwui Okpokwasili

Musique Peter Born, Okwui Okpokwasili

Coordination de production et régie Michaelangelo DeSerio

Production Kunstenfestivaldesarts

Coproduction Tanzquartier Wien

Avec le soutien de Centre Pompidou, CND Centre national de la danse, Théâtre National de Chaillot

remerciements particuliers Veronica Okeke

 

Mer 7, jeu 8 DEC à 19h30

Ven 9 DEC à 20h30

Sam 10 DEC à 18h

Dim 11 DEC à 16h

 

Dimanche 11 décembre, une garderie pour les enfants sera proposée pendant le spectacle