Du 2 Février au 17 Février 2018

Deux spectacles de Marion Siéfert
Théâtre


  • La Commune - Aubervilliers
Partagez :   | | | | |
Deux spectacles de Marion Siéfert

Marion Siéfert va présenter deux spectacles à La Commune d’Aubervilliers en février.

 

2 ou 3 choses que je sais de vous mis en scène par Marion Siéfert   (2 février au 4 février 2018)

 2 ou 3 choses que je sais de vous est à la fois un portrait du public et un autoportrait. Une étrangère déboule dans le Web 2.0 et, dans l’espoir de se faire des amis, explore les réseaux sociaux. Elle décrit, observe et analyse ce qu’elle trouve sur Facebook, traque des récits et invente des suites possibles. Avec ce premier opus réécrit spécialement pour chaque représentation, Marion Siéfert place la question du public au centre de la démarche de création : les spectateurs sont tout autant voyeurs que dévoilés, curieux qu’objets de curiosité. Ils passent de l’autre côté du miroir et entrent dans le monde onirique et réel, trivial et poétique, de leurs publications, photos et commentaires. À travers cette pièce qui mêle écriture, performance et cinéma, c’est notre rapport intime et affectif aux images qui est interrogé, leur charge émotionnelle et leur part maudite.

avec Marion Siéfert

 

Le grand sommeil mis en scène par Marion Siéfert (14 au 17 février 2018)

Qu’est-ce que jouer ? Initialement construit sous la forme d’un duo entre une très jeune fille (Jeanne) et une femme (Helena), Le Grand Sommeil tire sa force d’une absence. Après six mois de répétitions, la participation de Jeanne a été compromise par la pesanteur des procédures – médicales et juridiques – visant l’implication de l’enfant dans le spectacle. Devenue solo, la pièce rassemble deux êtres en une seule et même figure : « l’enfant grande ». Grâce à l’hybridation de la danseuse et comédienne Helena de Laurens avec la mémoire (théâtrale et filmique) de son ancienne partenaire, les représentations convenues de l’enfance se troublent. Partir du corps adulte pour raconter l’enfant dans son rapport à la famille, à l’État et à l’art, questionne notre rapport à la norme, tout en demandant ce que peut la création artistique dans la construction de soi.

 

Chorégraphie, collaboration artistique et interprétation Helena de Laurens