Du 9 Octobre au 17 Décembre 2019

FESTIVALS KARAVEL & KALYPSO – Mourad Merzouki
Danse & Cirque


  • RÉGIONS RHONE-ALPES & ILE-DE-FRANCE (43 LIEUX)
Partagez :   | | | | |
FESTIVALS KARAVEL & KALYPSO – Mourad Merzouki

DU 9 OCTOBRE AU 17 DECEMBRE

 

du 9 octobre au 3 novembre : KARAVEL (13e édition) 

du 6 novembre au 17 décembre : KALYPSO (7e édition)

 

Danse hip-hop : 74 compagnies / 43 lieux / 109 représentations / 365 artistes sur 33 villes des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Île-de-France

 


 

EDITO 

 

Ils partagent leur ADN, leurs origines et leur passion pour la danse. Explorateurs invétérés, ils tissent leur toile à travers le monde au gré des connections artistiques. Un pied en région lyonnaise, l’autre en région parisienne, ils aspirent à modeler la danse du 21e siècle. À l’image du duo Les Gamal, en couverture de cette brochure, Karavel et Kalypso, festivals jumeaux, cultivent leurs similitudes et leurs spécificités en réunissant autour d’eux 74 compagnies et 43 lieux pour un double programme tout en jeux de miroir.

 

Cette année, les grands rendez-vous se dupliquent et se métamorphosent. Pour la soirée internationale, les compagnies canadienne Tentacle Tribe et belge Les Mybalés proposent une expérience visuelle jubilatoire entre harmonie des formes et chaos, symétrie des corps et fusion. Fenêtre ouverte sur l’émergence, la soirée des lauréats, née à Karavel à l’automne dernier, se double d’un après-midi en famille bouillonnant à la Maison des Arts de Créteil. Temps fort privilégié pour un artiste, la carte blanche met en scène le regard croisé de deux créateurs complices : John Degois et François Lamargot, qui rythment avec malice le parcours des festivaliers. Les Hip Hop Games, « jeux de la danse » internationaux axés sur l’improvisation, proposent une nouvelle fois leur finale française à Bron et présentent une exhibition originale à Créteil.

 

Soucieux de créer des ponts entre artistes, professionnels, amateurs et spectateurs, Karavel et Kalypso renouvellent deux de leurs dispositifs phares : Zoom avec deux journées de rencontres entre chorégraphes et programmateurs, et le Marathon de la danse lors duquel une trentaine d’artistes partent à la rencontre de plus de 4 000 jeunes. Les festivals offrent également aux amateurs de nombreuses occasions de danser avec les artistes à l’affiche, notamment lors des soirées d’inauguration.

 

Nous vous attendons nombreux pour vivre tous ces précieux moments de réunion et construire ensemble l’avenir d’un art universel et décloisonné, ouvert sur l’autre et sur le monde.

 

Mourad Merzouki, Directeur artistique