Du 19 Janvier au 28 Janvier 2018

Journées Internationales du Film sur l’Art
Arts & Architecture


  • AUDITORIUM DU LOUVRE
Partagez :   | | | | |
Journées Internationales du Film sur l’Art

Les journées internationales du film sur l’art (Jifa) témoignent chaque année du regard attentif et complice que pose le cinéma sur le processus créatif et le rôle de l’art dans nos sociétés. Cette 11e édition reçoit le documentariste Frederick Wiseman pour trois jours de projections et de rencontres.

Dans une seconde partie, le programme propose une sélection de films récents et des échanges avec leurs réalisateurs et les artistes qu’ils ont filmés.

 

Vendredi 19 janvier 19 h 00

EX LIBRIS : THE NEW YORK PUBLIC LIBRARY

É.-U., 2017, 197 min, vostf

Frederick Wiseman investit une grande institution du savoir et la révèle comme un lieu d’apprentissage et de cohésion sociale, et l’emblème d’une culture ouverte et accessible à tous.

Film présenté par Charlotte Garson, journaliste et critique

 

Samedi 20 janvier 14 h 30

LA COMÉDIE-FRANÇAISE OU L’AMOUR JOUÉ

É.-U., 1996, 223 min, vostf

La caméra de Wiseman investit la vénérable maison de Molière, qu’elle visite dans ses moindres recoins, des ateliers aux plateaux. Projection suivie d’une rencontre avec Frederick Wiseman

 

Samedi 20 janvier 20 h 00

LA DANSE, LE BALLET DE L’OPÉRA DE PARIS

É.-U., 2009, 158 min, vostf

Frederick Wiseman a installé sa caméra au coeur de l’Opéra de Paris. Il révèle le travail de tous ceux qui, au quotidien, donnent corps à des spectacles d’exception.

Film présenté par Charlotte Garson, journaliste et critique

 

Dimanche 21 janvier 14 h 00

NATIONAL GALLERY

É.-U., 2014, 174 min, vostf

Le film propose un voyage au coeur du célèbre musée londonien. Dans un perpétuel et vertigineux jeu de miroirs, le cinéma regarde la peinture, et la peinture regarde le cinéma.

Projection suivie d’une master class avec Frederick Wiseman animée par Laure Adler, journaliste et productrice

 

Dimanche 21 janvier 19 h 30

BALLET (AMERICAN BALLET THEATER)

É.-U., 1995, 170 min, vostf

Wiseman suit la troupe de l’American Ballet Theater, célèbre compagnie newyorkaise de ballet classique, en répétition à New York puis lors d’une d’une tournée européenne.

 

Mercredi 24 janvier 20 h 00

HOMMAGE À PIERRE HENRY : LE COMPOSITEUR ET L’ IMAGE

Pionnier de la musique concrète, Pierre Henry a composé la musique de plus de 40 films et de près d’une centaine de films publicitaires. Cette soirée revient sur son rapport à l’image avec des projections et un concert d’eRikm, compositeur et plasticien.

Projection de films suivie d’un concert live avec eRikm.

Soirée présentée par Philippe Langlois, musicologue

 

Jeudi 25 janvier 12 h 30

LE TRÉSOR D’ANGOULÊME

Fr., 2016, réal. Gilles Coudert et Damien Faure, 52 min

Pour réaliser son oeuvre monumentale Le Trésor de la cathédrale d’Angoulême, l’artiste Jean-Michel Othoniel a reçu le concours de Maîtres d’art. Le film retrace cette aventure artistique collective.

En présence de Gilles Coudert, Damien Faure et Jean-Michel Othoniel

 

Vendredi 26 janvier 20 h 00

VANGELO

Belg./Suisse/Fr./It., 2016, réal. Pippo Delbono, 85 min, vostf

Dans un camp de réfugiés, le metteur en scène partage le quotidien d’hommes déracinés, fait d’un temps suspendu. Il imagine créer avec eux cet Évangile promis à sa mère. Projection suivie d’une rencontre avec Pippo Delbono

 

Samedi 27 janvier 14 h 30

TÉLESCOPE INTÉRIEUR, UNE OEUVRE SPATIALE D’EDUARDO KAC

Fr., 2017, réal. Virgile Novarina, 35 min

Conçue par l’artiste Eduardo Kac pour l’apesanteur et réalisée par Thomas Pesquet à bord de la Station spatiale internationale, l’oeuvre Télescope intérieur pose le premier jalon d’une nouvelle forme de création.

Projection suivie d’une rencontre animée par Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo, avec Eduardo Kac, Thomas Pesquet (sous réserve), Gérard Azoulay, CNES, et Virgile Novarina

 

Samedi 27 janvier 16 h 30

PLUTÔT MOURIR QUE MOURIR

Fr., 2017, réal. Natacha Nisic, 65 min

En 1923, l’historien de l’art Aby Warburg donne sa célèbre conférence sur les rituels des Indiens Hopis. Le film tisse les liens entre les séquelles de la guerre et une possible guérison par l’art.

Projection suivie d’une discussion avec la philosophe Marie-José Mondzain et Natacha Nisic

 

Dimanche 28 janvier 14 h 30

TERRES BARCELÓ

Fr., 2017, réal. Christian Tran, 74 min

Miquel Barceló est filmé créant des oeuvres généreuses qui travaillent la terre sous toutes ses formes. En se dévoilant, le processus de création laisse affleurer le monde intérieur de l’artiste.

Projection suivie d’une discussion animée par Michel Ciment, journaliste et critique avec Miquel Barceló et- Christian Tran.

Première mondiale

 

Dimanche 28 janvier 17 h 00

UNE JEUNE FILLE DE 90 ANS

Fr., 2016, réal. Valeria Bruni Tedeschi et Yann Coridian,85 min

Grâce à la danse, le chorégraphe Thierry Thieû Niang insuffle à Blanche, 90 ans, une énergie nouvelle… Projection suivie d’une rencontre animée par Philippe Lefait, journaliste avec Valeria Bruni Tedeschi (sous réserve), Thierry Thieû Niang et Yann Coridian.

Avec le concours de Documentaire sur Grand Écran

 

Dimanche 28 janvier 20 h 30

DAWSON CITY: FROZEN TIME

É.-U., 2017, réal. Bill Morrison, 120 min

En 1978, à Dawson City dans le Yukon, des centaines de bobines de film nitrate sont retrouvées, miraculeusement conservées. Bill Morrison déroule le fil de ce temps suspendu.

Première française en présence de Bill Morrison