Du 20 Novembre au 26 Novembre 2019

L’Echo des creux de Renaud Herbin (création)
Théâtre


  • TJP de Strasbourg
Partagez :   | | | | |
L’Echo des creux de Renaud Herbin (création)

Deux jeunes femmes accueillent le public face à un cadre neutre, rempli d’une surface monochrome de terre. Elles s’en approchent avant de se glisser à l’intérieur : ce tableau vivant devient le théâtre de la métamorphose qui change leur apparence. Dans le jeu de représentation de leurs corps modifiés avec cette matière malléable, les sensations s’activent, les plis et les moindres cavités donnent naissance à des enveloppes chimériques et fragmentées aux contours improbables. En parallèle de ce corps qui se cherche, source de rêveries, s’invente une langue trouée, imparfaite et fragile. Les interprètes retournent à l’origine des sons, avant le langage, du temps du babil enfantin, à la recherche des glissements de mots sur d’autres pour tenter d’appréhender les changements à l’œuvre. Une plongée sans détour dans des émotions simples et intenses : devenir soi-même ou s’étonner de s’être transformé ? La métamorphose nous fait-elle devenir une autre ou celle que nous devions être ? La danse et les compositions anthropomorphes d’argile de la plasticienne Gretel Weyer bousculent les repères et amènent une étrange fantaisie de formes et de matières.

 

 

Marionnettiste formé à l’École nationale supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières, Renaud Herbin a longtemps codirigé la compagnie LàOù. Il met en scène de nombreuses pièces visuelles et sonores, dont il est parfois l’interprète, le plus souvent à partir d’œuvres dramatiques ou littéraires. Il façonne un langage scénique visuel et singulier, plaçant au centre de sa démarche l’idée de manipulation entendue comme ce qui relie les choses. Renaud Herbin a toujours apprécié les collaborations qui ont su déplacer sa pratique de marionnettiste. Depuis 2012, il est à la tête du TJP où il développe la relation Corps Objet Image, décloisonnant les pratiques de la matière et de la marionnette par un lien avec le champ chorégraphique et les arts visuels. Il a créé Actéon, Milieu, La Vie des formes, Wax, Open the Owl et At the still point of the turning world.

Anne Ayçoberry se passionne pour les écritures contemporaines, plus particulièrement la poésie. Elle a participé à la création de Wax de Renaud Herbin et a présenté au TJP KELÉCETECTOPLASME KITAKOMPAGN ? lors des Giboulées.

Diplômée des Arts décoratifs strasbourgeois, la plasticienne Gretel Weyer déploie par le biais de sculptures, céramiques, aquarelles, broderies, gravures et dessins, un territoire surnaturel peuplé d’un bestiaire détournant l’univers des contes.

 

TJP, Centre Dramatique National Strasbourg – Grand Est / Strasbourg – du 20 au 26 novembre 2019
MA Scène Nationale – Pays de Montbéliard / Montbéliard – du 3 au 5 décembre 2019
Festival Sur un petit nuage, ville de Pessac / Pessac – du 18 au 19 décembre 2019
Saison jeune public, ville de Nanterre – du 21 au 25 janvier 2020
Théâtre Dunois / Paris – du 29 janvier au 7 février 2020
Le Grand Bleu, Scène Conventionnée d’Intérêt National Art, Enfance et Jeunesse / Lille – du 4 au 7 mars 2020
Teatro Municipal do Porto (Portugal) – du 12 au 14 mars 2020
Théâtre Am Stram Gram / Genève (Suisse) – du 19 au 22 mars 2020
Festival Puy-de-Mômes / Cournon-d’Auvergne – du 17 au 18 avril 2020
Théâtre Nouvelle Génération, Centre Dramatique National / Lyon – du 12 au 17 mai 2020