Du 12 Mars au 3 Avril 2020

Les musicales franco-russes
Musiques


  • Toulouse
Partagez :   | | | | |
Les musicales franco-russes

Jeudi 12 mars  à 20h30

Ciné- concert : « Les aventures extraordinaires de mr.West au pays des Bolcheviks »

Un riche cow-boy américain se rend en Union Soviétique et tombe amoureux… d’un pays, d’une culture, d’un régime ! Le thème est fameux. La figure de Lev Koulechov l’est moins : cinéaste révolutionnaire dans sa manière de penser la caméra, le montage, le geste créatif, Lev Koulechov est l’un des grands théoriciens soviétiques. La Cinémathèque de Toulouse lui rend hommage par le biais d’un cinéconcert. Quand le joie et le génie se combinent… pour le plus grand bonheur des amateurs de cinéma et de musique.

Pierre-Michel Sivadier Piano

Jean-Yves Roucan Percussions

 

Vendredi 13 mars à 19h 

Rencontre avec le cinéaste Andrei Konchalovsky

Rencontre animée par Michel Ciment, directeur de la publication de la revue Positif, à l’occasion de la rétrospective exceptionnelle que lui consacre la Cinématique de Toulouse du 18 février au 18 mars 2020.

18 février – 18 mars 2020 à la Cinémathèque de Toulouse

Retrospective Exceptionnelle – Andreï Konchalovsky en sa présence 

 

Mardi 17 mars à 20h30

« Trois dans un sous-sol »

Une comédie de moeurs où défilent allègrement un ménage à trois , un (voire deux divorces!), une réflexion sur la maternité et une émancipation féminine ! Plongée dans le Moscou des années 1920 qu’Abram Room filme dans ses moindres détails, Trois dans un sous-sol  raconte sous couvert de comédie l’évolution des moeurs en Union Soviétique.

Grégory Daltin Accordéon

Denis Badault Piano

 

Vendredi 3 avril à 20h

« Le cuirasse Potemkine »

Les Musicales franco-russes s’achèvent par un film mythique, grandiose, qui résume à lui seul le siècle soviétique : Le cuirassé Potemkine de Sergueï Eisenstein. Récit de la révolte des marins d’Odessa, il change, en 1925, l’histoire du cinéma. Le seul jeune chef Duncan Ward, découvert l’an dernier à Toulouse, irige l’ONCT dans la partition originale d’Edmund Meisel. Un ciné-concert, en partenariat avec la Cinémathèque de Toulouse, où fusionnent musique et cinéma, les deux arts du siècle soviétique.

Duncan Ward direction