Du 18 Juin au 27 Juin 2021

Les Narrations du futur
Danse


  • Strasbourg
Partagez :   | | | | |
Les Narrations du futur

Alors que la réouverture des lieux culturels reste fragile et que chacun·e a été coupé·e si longtemps des lieux de fabrique des imaginaires, dans une période toujours plus mouvante, le Maillon et le TJP Centre Dramatique National s’associent. Ils affirment leur désir de retrouvailles et de découvertes, à l’occasion d’un temps fort, Les Narrations du futur.

« Tout ce qu’on invente est vrai, sois-en sûre », écrit Flaubert. Dans un monde où les soubresauts du présent tendent à assombrir nos visions d’un futur souhaité, les arts ont une place essentielle à occuper : celle d’un terrain de jeu pour toutes sortes d’imaginaires, lucides, ludiques, loufoques… afin de parvenir à se projeter au-delà de la crise. Dessiner une métamorphose aussi bien environnementale que sociétale, c’est se doter de nouveaux récits pour interroger la condition humaine aujourd’hui. Transformer cette dernière signifie dès lors questionner les schémas de pensées et de comportements dans lesquels nous évoluons.
Comment les arts peuvent-ils nous rendre sensibles aux défis collectifs et nourrir nos désirs de mutations, qu’elles soient mentales, sociétales ou écologiques ? C’est par le croisement de sphères souvent déconnectées que Les Narrations du futur veulent interroger notre regard sur le monde. En d’autres termes, si les arts questionnent la façon dont ils se font l’écho de ces préoccupations, c’est aussi en rencontrant les sciences qu’ils parviennent à déverrouiller la pensée et à remettre en cause tant nos convictions que nos habitudes. L’art et la science jouent un rôle indispensable en ce qu’ils irriguent notre capacité à composer avec l’hypothétique : imaginer nos futurs signifie inventer de nouvelles manières d’interagir avec le monde. Que sera l’homme sur la terre, quel rapport à la nature et à l’autre, quels idéaux de liberté et quelles responsabilités forgeront les récits constitutifs d’une humanité renouvelée ?

 

Ce temps fort fera converger, durant dix jours, des perspectives et des enjeux divers, ceux de la philosophie de l’environnement, de la climatologie et de la biodiversité, de la relation entre les hommes, du modèle économique et de l’engagement social… À une série de spectacles, hybrides et protéiformes, s’articule un programme de rendez-vous, débats, projections et plateaux radio auquel le public est invité à participer. Autant de rencontres qui prennent leur sens dans la présence croisée des étudiant·e·s, des entrepreneur·se·s, des scientifiques, des artistes, des acteur·rice·s du monde associatif, social et médical, au sein de laboratoires transversaux. Objectif : une contamination collective de l’esprit, dans la logique de l’échange entre le sismologue Jérôme Vergne et l’anthropologue Jérémy Damian, qui esquisse une « pensée du tremblement ». Ainsi, Les Narrations du futur invitent toutes et tous, public, artistes et participant·e·s, à être les artisan·e·s d’un avenir à imaginer ensemble.

Les spectacles présentés dans le cadre des Narrations du futur

Auréliens
François Gremaud
Conférence-spectacle / Suisse

Texte M.
Hubert Colas / Diphtong Cie
Théâtre / France

Farm Fatale
Philippe Quesne
Théâtre / France

Terairofeu
Marguerite Bordat et Pierre Meunier / La Belle Meunière
Théâtre, arts visuels / France

Les Merveilles
Clédat & Petitpierre
Danse, arts visuels / France

Forces de la nature
Ivana Müller
Danse / Croatie, France

Quelque chose s’attendrit
Renaud Herbin
performance d’optique, marionnette à fil / France

et aussi : laboratoires, rencontres, ateliers…